A noter :   AG Section le jeudi 28 mars 2019 à Saint Etienne du Bois ...............................................................Réunion de Bureau le lundi 25 février à Bourg ...............................................................Journée SMLH des Présidents de section le lundi 27 mai à Saint Germain en Laye .............................................................. AG SMLH le mardi 28 mai 2019 à Saint Germain en Laye   
Présentation

Fermer Section

Activités
AG SEction 2018

 Sous la Présidence de Jean-Paul LA BATIE, le vendredi 06 avril 2018 s’est tenue l’Assemblée  Générales de la section à « La Chapelle Du Châtelard ».

Pour plus de détails cliquez sur ce lien

 
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Comité Dombes - Côtière de l Ain - AG 2018

L’Assemblée Générale 2018 du comité Dombes- Côtière de l’Ain s’est tenue en la mairie de St-Jean-de-Nyost le jeudi 17 janvier 2019.

AG comite Dombes 17 01 2019 001.jpg

 

Après l’accueil autour d’un café le docteur Yves Minot Vercellis président du comité ouvre l'AG et donne la parole à Monsieur Jean-Pierre Herman, maire de la commune depuis 1995.

AG comite Dombes 17 01 2019 004.jpg AG comite Dombes 17 01 2019 006.jpg
AG comite Dombes 17 01 2019 007.jpg AG comite Dombes 17 01 2019 008.jpg
   

Ce dernier avant de présenter son village, rapelle tout ce qui a été fait par son prédécesseur Pierre Ludin, concernant notamment l’environnement, le plan d’occupation des sols, l’aménagement du territoire …etc.

AG comite Dombes 17 01 2019 009.jpg

La Commune, située sur la Côtière  de l’Ain s’étend sur 1500 ha et est riche de 1 500 habitants. La surface urbaine représente 9 %

Le village tout en longueur a fait naître un projet, vieux de plus de 20 ans, : la réalisation d’un « centre village » Ce projet prend forme avec l’ouverture d’une épicerie, l’arrivée de 115  logements vendus à 80 % dans le cadre de l’accession à la propriété.

La commune s’est dotée d’un joli slogan : « Un village à aimer »

Enfin, rappelons que St Jean de Niost a connu un illustre compatriote : Jules Masson, inoubliable paysan poète local qui a raconté la fameuse bataille de Ricotty mettant aux prises les habitants de St jean de Niost à ceux de Blyes et de St Vulban à propos de la fréquentation des pâtures humides dont la propriété devint litigieuse suite aux caprices de la rivière d’AIN

“Mon voisin, un savant m’a raconté l’affaire,
Que lui-même autrefois tenait de son grand-père.
Les Blyards s’emparaient d’un terrain en litige.
Parbleu, les Buyatins, atteints dans leur prestige,
Décidaient aussitôt de venger cet affront
Et d’aller sur le champ leur donner la leçon.
Armé d’un bon fléau sur son lourd cheval blanc,
Le maire du pays menait les combattants.
Son adjoint, lui, avait un vieux fusil à pierre,
Mais il ne put jamais faire jaillir la lumière !
Trouvant tous les Blyards dans les champs communaux,
L’on s’invectiva fort, l’on se dit des gros mots.
On se battit ensuite et à grands coups de poings.
On se servit de triques, de fourches, de gourdins.
Un groupe de Buyatins armés de pelles à four,
Sur le dos des Blyards tapaient comme des sourds !
La bataille, un moment, paraissait indécise,
Mais bientôt sous le nombre, les Blyards lâchaient prise.
C’est alors que leur chef, c’était un vieux soldat,
Il avait vu Moscou et la Bérézina !
Le regard angoissé en voyant la défaite,
Pour chercher du renfort lança une estafette.
Ce dernier en courant fit le tour du village
Et ramena les femmes sur les lieux du carnage !


Grand Dieu ! Il était temps, désertant le terrain,
Les Blyards en déroute maudissaient le destin.
Leurs femmes aussitôt sur un commandement,
S’alignant côte à côte, se mirent toutes en rang,
Puis tournant le dos sans peur et sans mystère,
En relevant leurs jupes leur montraient leurs derrières !
Les Buyatins, cloués par une telle audace,
En perdirent le cœur, en perdirent la face !
Céssèrent le combat et rentrèrent chez eux.
C’est, entre nous soit dit, ce qu’ils firent de mieux !
Et Blyes resta vainqueur de ce combat épique,

 

Le président du comité à son tour intervient et explique le choix de la date tardive retenue pour cette AG.

Il remercie les participants et cite les excusés, souligne la baisse des effectifs et demande une minute de recueillement pour les disparus.

Il donne des nouvelles des membres et formule des vœux d’amélioration pour la santé de certains.

Puis le rapport des activités est fait. La rencontre  de l’Amitié à l’été 2018 à Trévoux s’est parfaitement déroulée, mêlant culture, amitié et gastronomie. L’an prochain, il faudra insister sur le covoiturage.

Vient le tour du rapport moral : Il faut promouvoir nos valeurs qui ne sont pas celles des nouvelles générations et insister sur le port de la décoration, quelque soit les circonstances.

Le rapport financier fait par le colonel Michel Honvault est approuvé à l’unanimité, comme les 2 rapports précédents.

La parole est donnée au président de section : MCS(h) Jean-Paul La Batie.

AG comite Dombes 17 01 2019 017.jpg AG comite Dombes 17 01 2019 019.jpg
   

Le président insiste lui aussi sur le port de la décoration. Il commente  le peu de nominations pour l’année écoulée (3)

Il évoque les différentes expositions relatives aux Légionnaires illustres décédés (Tour de l’Ain dans les 4 comités) qui ont été  couronnées de succès  possibilité d’utiliser les panneaux pour d’autres expositions à définir). Même si les scolaires ne sont pas venus aussi nombreux qu’escomptés, leur présence à une visite/conférence aux différentes expositions est encourageante. A l’avenir, poursuivre les actions auprès des jeunes. A ce sujet, Pierre Ludin se propose pour animer des conseils d’émulation civique, enseigner la citoyenneté responsable.

Le président souligne l’intérêt des AG des comités, moment parfois unique mais toujours  précieux pour la cohésion.

La parole est donnée à Pierre Petiot pour une conférence ayant pour thème : « Ecologie et réalisme, vers la transition énergétique » (voir synthèse ci dessous)

AG comite Dombes 17 01 2019 016.jpg

 

Ecologie et réalisme : vers la transition énergétique.

La transition énergétique s’impose aujourd’hui à nos sociétés contemporaines comme une absolue nécessité. En effet, d’une part les réserves d’énergies fossiles dont l’usage de masse a permis en moins d’un siècle un progrès sans précédent de la société infiniment plus important que la lente évolution des 10000 ans qui l’ont précédé, tendent à s’épuiser. D’autre part et surtout les émissions de dioxyde de carbone  résultant de l’usage des hydrocarbures conduisent à une concentration de ce gaz à effet de serre dans l’atmosphère engendrant un réchauffement modifiant le climat au point de compromettre la vie sur terre.  Le débat autour de ce double questionnement est trop souvent conduit sur des bases émotionnelles en prenant en compte des données schématiques, voire inexactes. Afin d’objectiver les données de bases de la problématique, il est proposé de prendre en compte des informations scientifiques disponibles indiscutables pour avoir un débat ou le réalisme  prend le pas sur les approximations ou même les idées fausses beaucoup trop répandues sur ce sujet complexe.

Le site « manicore.com » est une source d’informations publiques où chacun peu fonder son opinion sur la base d’éléments dont l’exactitude est avérée. Il a été créé par un ingénieur de grand talent, Jean Marc Jancovici, qui vient en effet d’être nommé parmi les experts membres du Haut Conseil pour le Climat créé en novembre dernier auprès du premier ministre.

Sur ces bases, l’exposé a ainsi permis aux auditeurs de partager ces informations et de débattre sérieusement à partir de bases solides de ce sujet fondamental. Ce n’est pas une mince affaire puisqu’il s’agit de créer les conditions viables de la vie sur notre planète terre dans un proche avenir proche.

Parmi les autres références bibliographiques on peut citer :

  • les travaux de Jean Christophe De Mestral, physicien et plus particulièrement l’ouvrage intitulé: « L’atome vert » qu’il a publié en 2011 sur le Thorium, métal dont l’usage pourrait permettre de continuer la production d’électricité au moyen de centrales nucléaires ;
  • les conférences de Guillaume Pitron, journaliste scientifique et plus particulièrement celle intitulée « la face cachée de la transition énergétique » prononcée à Lille le 14 avril 2018, à propos des métaux rares indispensables au développement des énergies renouvelables.

Franc succès pour cette approche originale du sujet.

Dépôt de gerbe au monument aux morts.

IMG_0584.jpg IMG_0586.jpg
IMG_0589.jpg IMG_0592.jpg
   

Repas au LOTBO

L’après midi est consacré à une conférence sur Les Gueules Cassées  par Michel Clicque (synthèse ci-dessous)

AG comite Dombes 17 01 2019 021.jpg AG comite Dombes 17 01 2019 023.jpg
   

C’est en 1921 que 3 hommes :

  • Albert JUGON
  • Bienaimé JOURDAIN
  • Colonel PICOT

fondent une association (l’Union des Blessés de la Face et de la Tête (UBFT)                      pour venir en aide à leurs camarades atrocement défigurés au cours de la 1ère Guerre Mondiale.

Ils choisissent de s’appeler : « Les Gueules Cassées », terme rude et provocant pour le grand public, mais affectueux pour eux-mêmes. Ils se dotent d’une devise porteuse de promesse et d’espérance « Sourire quand même »

L’Association des Gueules Cassées apporte une assistance directe morale et matérielle à ses membres :

- Militaires blessés au combat, Policiers,  Gendarmes, Pompiers blessés en service,  victimes civiles d’attentats sur le sol français,  victimes d’acte de courage et de dévouement officiellement reconnues, tous atteints de blessures au visage ou à la tête.

Les Gueules Cassées « participent » à l’achat de matériels de pointe indispensable pour l’Institution Nationale des invalides.

Ils soutiennent dans la mesure du possible des actions caritatives comme Médecins du Monde, La Croix Rouge, SOS attentats, la Fédération des écoles de chiens-guides d’aveugle et bien d’autres.

D’où viennent leur ressources ?

Les Gueules Cassées ont eu l’idée géniale (en 1935) de créer les fameux Dixièmes de la Loterie Nationale puis furent les promoteurs du LOTO en France et du TAC au TAC en 1983.

A ce jour, Les Gueules Cassées sont actionnaires de la Française des Jeux (FDJ) à hauteur de 9,23 %.

« Les Gueules Cassées » mènent des actions sociales et événementielles au sein de 2 domaines dont ils sont propriétaires à MOUSSY-LE-VIEUX (77), qui va être vendu et transformé en complexe hôtelier et à la VALETTE DU VAR, domaine du COUDON (83), réputé comme EHPAD

Pour  conclure cette conférence, Monsieur Michel CLIQUE retrace ave pudeur et émotion son long parcours médical.

 

Grand merci Michel pour ton témoignage.

 

Pour voir d'autres photos de cette journée, cliquez sur ce lien


Date de création : 07/02/2019 @ 10:35
Dernière modification : 07/02/2019 @ 11:48
Catégorie : Comité Dombes - Côtière de l Ain

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 26

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 261069  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 21/02/2018 @ 22:50

^ Haut ^