Présentation

Fermer Section

Activités
Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Comité du Haut Bugey - Pays de Gex - Décoration de Bernard PERRIN

Le 14 mai 2022 le Médecin Chef des Services (h) Jean-Paul La Batie, président de la section de la SMLH de l’Ain  remettait la croix de la Légion d’Honneur  à Monsieur Bernard Perrin domicilié à Billiat.

DSC04629.jpg DSC04637.jpg
DSC04638.jpg DSC04639.jpg
   

Monsieur le maire Jean-Marc Beauquis avait ouvert pour la circonstance la salle du conseil municipal.

C’est en présence de ses enfants, petits enfants, amis et légionnaires de la section que c’est déroulé la cérémonie.

Jean-Paul La Batie a commencé son discours en rappelant les fondements de l’ordre de la Légion d’Honneur créée par Napoléon premier consul en 1802.

Cette distinction, la plus haute française récompense les mérites éminents des personnes civiles et militaires.

DSC04651.jpg DSC04652.jpg

Puis le président retrace la vie et les carrières du récipiendaire. Il dévoile des faits et événements intimes qui ont jalonnés toute une vie, provocant dans l’auditoire et bien naturellement chez le futur décoré une émotion profonde et sincère : les « émotions de toute vie » chuchote  Madame Beauquis.

Engagé dans l’armée pour 3 ans il est affecté au 2ième RPIMA et envoyé en Algérie.

Son courage dans des actions dangereuses et déterminantes est récompensé par 4 citations.

Une fois démobilisé il sera instituteur puis directeur d’école.

Bernard est titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre des TOE et de la croix  de la valeur militaire.

DSC04656.jpg

La nouvelle décoration reçue ce jour complète les autres et récompense le parcours exemplaire d’un homme au caractère affirmé épris de logique comme se plaît à souligner sa fille Catherine.

Une collation de qualité a clôturé cette sympathique cérémonie.

 

Roland Dutel

(Propos recueillis à partir du discours de Jean-Paul La Batie).

 

Discours de réception dans la Légion d’Honneur de Bernard PERRIN
par le médecin chef des services (h) Jean-Paul La Batie Président de la SMLH de l’AIN
Le 14 mai 2022
 
 
Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les membres de la Société des membres de la Légion d’honneur Mesdames et Messieurs en vos grades, fonctions et qualités.
Monsieur Bernard Perrin, vous avez été nommé, par le Président de la république,  chevalier de la Légion d’Honneur, par décret du 08 novembre 2021. Par délégation, j‘aurai l’honneur de vous faire chevalier de cet ordre dans quelques instants. On peut se poser la question, pourquoi la légion d’Honneur ou encore qu’est-ce que la Légion d’Honneur. Les réponses se trouvent dans le long cheminement de l’histoire. En effet Napoléon désireux de conférer une récompense d’état a créé la Légion d’Honneur le 19 mai 1802 alors qu’il était premier consul. Il n’a fait en cela que reprendre ce qui se faisait avant mais en l’adaptant à l’esprit égalitariste des suites de la révolution. La Légion d’honneur plus haute distinction Française récompense les mérites éminents civils et militaires sans distinction de naissance, de religion et d’emploi. Auparavant, sous l’ancien régime, la noblesse avait des droits mais aussi des devoirs. Elle se voyait par la naissance attribuer des charges civiles et militaires. Elle pouvait donc être récompensée par l’appartenance à un ordre et par les symboles correspondants, c’est-à-dire des colliers et des croix.  Un grand pas vers ce qu’est la légion d’Honneur a été franchi par Louis XIV. Celui-ci voulant récompenser ses officiers méritants, créa par édit du 5 avril 1693  L’ordre royal et militaire de Saint-Louis. Cette croix de saint Louis récompensait selon certaines conditions, les officiers catholiques roturiers ou nobles. Cette croix qui je le répète, pouvait donc être attribuée à des roturiers était accrochée à un ruban rouge et cette couleur a été reprise pour la LH.
Cette ancienne institution qu’est la légion d’Honneur  est un élément régalien de l’état. Chacun sait  que lors des prises de fonction du Président de la république, le Grand Chancelier  lui présente le grand collier de la LH qui symbolise son état de Grand Maître de l’ordre.
       Cette haute distinction est peu donnée, il y a environ 1500 nommés par an en deux promotions et autour de 90 000 décorés vivants. Cela représente un peu plus de 1 pour 1000 habitants. Les nominations sont le fruit d’une sélection très sévère des mémoires de proposition. 
Vous êtes né le 19 septembre 1936 à Clichy, seul enfant mâle d’une fratrie de 11 enfants. Vos parents bouchers désargentés vous confient à Billiat à votre oncle Camille et à son épouse Marie. Vous allez y passer toute votre enfance. Ce couple sans enfants vous a élevé et choyé.  Votre père qui a eu un AVC et votre mère, au début de la guerre, vont en plein exode se diriger sur Billiat pour s’y installer. Votre papa décède en1941. 
Tout Naturellement vous allez à l’école primaire de BILLIAT puis au collège à Bellegarde. Vous insistez alors fortement pour avoir une bicyclette afin de vous rendre à votre collège qui est à 7 kms.  Vous circulez à vélo  avec tellement de plaisir sur les routes alentour, que vous êtes remarqué par un club sportif et comme me l’écrit votre fille Catherine vous devenez vite une « gloire locale du cyclisme ». Cela n’est pas du goût de votre mère qui aurait préféré vous voir effectuer des tâches agricoles dans sa ferme !
A 14 ans, vous perdez votre oncle et deuxième père Camille
         Vos bonnes capacités scolaires et votre sérieux vous permettent d’avoir votre premier bac mais un conflit avec un surveillant vous fait exclure de votre lycée. Vous ne passez donc pas votre deuxième bac.
         Vous vous engagez alors dans l’armée. Vous signez pour 3 ans. Vous faites vos classes à Mont de Marsan. Ensuite vous êtes affecté au 2 ème RPIMA(régiment parachutiste d’infanterie de marine) et vous êtes envoyé à Koléa en Algérie.
Le 5 novembre 1956, Le 2ème RPIMA saute en deux vagues à Port Saïd Egypte, dans le cadre de l’opération franco-britannique « MOUSQUETAIRE » visant à reprendre le contrôle du canal de Suez. Votre régiment  est cité à l’ordre de l’armée. Vous vous illustrez avec votre unité. Tous les objectifs prévus sont atteints. Il faut rappeler que L’Egypte de NASSER, outre la nationalisation du canal, soutenait financièrement et militairement le FLN. Cette opération, si elle est une victoire militaire pour les deux pays, s'achève hélas prématurément à la suite de l'intervention politique des États-Unis et de l'Union soviétique.
         En 1956 vous êtes de retour en Algérie,  au sein du 2ème RPIMA celui-ci fait partie de la 10ème DP aux ordres de MASSU. L’armée a pour ordre de faire cesser en particulier à Alger, les exactions terroristes du FLN et reçoit  en janvier 1957 les pouvoirs de police. Vous êtes alors confronté à ces opérations  délicates en milieu urbain dans une période très difficile  où les attentats FLN s’égrenaient. 
         Vous avez des démêlées avec un lieutenant et vous êtes muté au 6ème RPIMA. En mai/ juin 1957 vous participez à des opérations dans l’Atlas Blidéen.
Vous êtes cité quatre fois. Vous êtes titulaire de la croix de guerre des TOE et de la croix de la valeur militaire.
           La médaille militaire vous est conférée le 20 08 1960.
En novembre 1958 une fois démobilisé vous revenez à BILLIAT 
Mais  vous êtes sans argent,  vous avez l’idée de repartir en Algérie et là vous entrez à l’école normale. Vous réussissez le bac mathelem et êtes nommé instituteur à Messaad. Puis vous êtes directeur d’école à Djelfa. Enfin vous retournez en France  nommé à Champdivers. Enfin,  vous devenez  directeur d’école à Salins-les-Bains poste que vous occuperez jusqu’à votre retraite. Vous êtes passionné d’histoire, vos élèves se souviennent que vous vous efforciez de leur donner de bonnes bases en français et maths. Vous exigiez aussi la rigueur et recherche de la logique.
         Quelques mots sur votre vie privée. A Messaad, vous épousez Simone GUILLAUMET infirmière. Votre union va donner naissance à 5 enfants : Catherine, Philippe, Meriem, Jean-Jacques, et Valérie. En 1978 se produit une séparation douloureuse avec Simone. Par la suite, avec Maïté bien connue comme médecin à Billiat vous avez deux enfants Nathanaël et Charlotte. 
Et vous totalisez 8 petits-enfants.
L’état Français avait déjà reconnu la belle qualité de vos services et en particulier votre courage au combat en vous conférant la médaille Militaire en 1960. IL s’agit,  dans l’ordre, de la deuxième décoration Française. 
 
Aujourd’hui vous accédez à la première décoration, la Légion d’Honneur, la plus prestigieuse, connue dans le monde entier. En prenant connaissance de votre parcours, on se rend compte que vous la méritez bien. Soyez chaleureusement félicité.
 

Date de création : 06/06/2022 @ 16:59
Dernière modification : 07/06/2022 @ 11:00
Catégorie : Comité du Haut Bugey - Pays de Gex

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
A écouter

Intervention sur Radio.B. de notre Président Jean-Paul LA BATIE accompagné de Michel RAVET et de Nicole SINGIER. Interview réalisée par Patrick SUBREVILLE et Gisèle BRUN. Ils abordent la longue histoire de la Légion d'Honneur et aussi le "Tour de l'Ain de la Légion d'Honneur" avec l'exposition qui se tient à Bourg-en-Bresse du 11 au 22 novembre 2018.

Pour écouter cliquez sur le triangle ci-dessous, l'intervention dure 1 heure, vous pouvez accéder à un instant précis en maintenant le bouton rond cliqué et en le déplaçant vers la droite ou vers la gauche

 
Connexion...
 Liste des membres Membres : 27

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 794644  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 153

Le 19/02/2024 @ 03:08

^ Haut ^